Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

Festival Jaou Photo

Data:

06/10/2022


Festival Jaou Photo

Le festival Jaou photo 2022, devenue la première Biennale internationale de photographie en Tunisie, promet d’être une plateforme de rencontres, d’échange et de dialogue artistique et culturel. Près de 160 photographes et artistes de plus de 45 pays prendront part à Jaou Photo qui se tiendra dans plus de 15 espaces, avec le soutien de partenaires tunisiens et étrangers.

Prévu principalement à Tunis, mais aussi à Sfax et à Sousse, ce rendez-vous qui est à sa 6ème édition affiche ses couleurs pour plus d’ouverture sur toutes les tendances et expressions artistiques contemporaines.

” Le corps dans tous ses états ” est le thème central de la Biennale Jaou Photo qui sera orientée aussi vers d’autres disciplines abordant des thèmes en lien avec le corps et la photo, à savoir la danse, le théâtre, le cinéma et la musique.

Les grandes lignes de Jaou Photo, programmé du 6 au 20 octobre, ont été dévoilées, mardi en fin d’après-midi, au siège de l’ancienne Bourse du Travail à Tunis et en présence des principaux partenaires. Le même lieu abritera la cérémonie d’ouverture officielle de Jaou Photo qui mettra le corps humain au cœur de toutes les attentions.

Au line-up de Jaou Photo, une quinzaine d’expositions de photo et d’art vidéo dans lesquelles la photographie occupera divers espaces des partenaires, ouverts et fermés.

” Witness of Change ” qui aura lieu en plein air est l’exposition phare de Jaou photo 2022 et dont le vernissage est prévu au premier jour sur le même lieu.

Lina Lazaar, présidente de la Fondation Kamel Lazaar (KLF) qui organise cette manifestation, a annoncé que ” Jaou Photo a pour ambition de fluidifier l’accès aux arts contemporains, tout en créant une atmosphère festive autour de l’évènement “.

Jaou, en dialectal tunisien, dit-elle, est “une invitation au vivre ensemble et une manière de faire revenir le sens premier de ce que devrait être un festival “.

Autour de ce rendez-vous photographique annuel transformé en une Biennale, Lina Lazaar, a fait savoir qu’en concertation avec l’IFT (Institut français de Tunisie), le choix a été fait sur ” un festival qui se produira tous les deux ans, avec pour langage principal celui de l’image et de l’image en mouvement “.

Elle a parlé d’un ” partenariat unique avec le Centre d’art contemporain de Genève et de la Biennale de l’image en Mouvement, estimant qu’il s’agit de la biennale ” la plus importante de l’image en mouvement qui se produit pour la première fois sur le Continent africain “.

La présidente de Jaou photo 2022 a aussi parlé d’une Biennale qui sera autour d’ “un esprit participatif, de convergence, de découverte et surtout de résilience sur l’importance de la culture comme un levier de développement et d’inclusion “.

Autour du choix de dédier ce festival à la photographie, Hubert Tardy Joubert, directeur de l’IFT, a fait constater la présence massive et grandissante de l’image dans notre société contemporaine et qui est ” une forme d’art qui est accessible à tous “.

Il a aussi ajouté que le choix d’organiser cet évènement dans différents espaces culturels de Tunis, émane d’une volonté des deux partenaires clés, KLF et IFT, de faire de Jaou ” une manifestation publique qui a lieu dans l’espace publique en vue de retrouver l’esprit participatif et collectif “.

Son institution souhaite voir cette Biennale profiter à toutes les parties dans un cadre participatif, de réciprocité et de décentralisation. Elle sera l’occasion de mettre en valeur la scène créative des photographes tunisiens et de montrer leur travail devant des professionnels étrangers afin qu’ils se nourrissent, à leur tour, de cette créativité tunisienne et des réalités contemporaines dans le pays, a-t-il expliqué.

Serge Stagnoli, coordinateur du programme Tounes Wejhatouna, a rappelé que ce programme financé par l’Union Européenne en Tunisie ambitionne de participer à la valorisation de la Destination Tunisie.

S’associer à un évènement d’envergure internationale comme Jaou Photo, aidera, à son avis, à attirer les touristes, tout en optant ” à exploiter cet angle de l’absence de corps, -en lien avec le thème du festival-, qui a marqué le secteur touristique en Tunisie durant les dernières années et durant la crise sanitaire spécialement “.

“La cible privilégiée de Tounes Wejhatouna, c’est la jeunesse tunisienne, hommes et femmes “, a annoncé le responsable européen, annonçant qu’il a été convenu, avec les organisateurs, d’inviter près de 300 étudiants des écoles beaux arts en Tunisie pour assister aux différentes manifestations prévues dans Jaou Photo.

Avec le soutien de son premier partenaire, l’IFT, Jaou Photo de la Fondation KLF continue dans la même orientation faite depuis des années, en s’investissant dans la scène culturelle et sa visibilité sur le double plan national et international.

La ville de Tunis, le ministère des Affaires Culturelles, les ambassades Suisse et de France en Tunisie, le Goethe Institut et l’Institut culturel italien à Tunis, l’ONTT, Tunisair et KMC sont parmi les principaux partenaires de Jaou Photo.

Informazioni

Data: Da Gio 6 Ott 2022 a Gio 20 Ott 2022

Organizzato da : Kamel Lazaar Foundation, IFT

In collaborazione con : IICTUNISI

Ingresso : Libero

Massimo numero di partecipanti raggiunto


Luogo:

Tunis

921